(A)voir Une Image

Elisabeth Jacquet

Jean-Baptiste Lenglet

 

J’attends une IMAGE.

 

Cette IMAGE est-elle :

  1. 1. Reproduction inversée qu’une surface polie donne d’un objet qui s’y réfléchit ?

Ou bien 2. Représentation (d’un objet, d’une personne) par les arts graphiques ou plastiques ?

 

Elle n’est sans doute pas 3. Petite estampe, reproduisant un sujet.

Ni 4. UNE, L’IMAGE DE… a) Aspect particulier que prend (qqch).

 

Elle pourrait être b) Reproduction exacte ou reproduction analogique (d’un être, d’une chose)

ou encore Ce qui offre une représentation d’un être, d’une chose, sans en reproduire exactement l’aspect.

ou mieux c) Manifestation sensible (de qqch. d’invisible ou d’abstrait).

 

Laisser de côté, quoique : d) Ce qui évoque une figure (une réalité de nature différente) en raison d’un rapport de similitude, d’analogie ;

écarter le trop littéraire 5. Évocation dans le discours d’une réalité souvent abstraite différente de celle à laquelle renvoie le sens propre littéral du texte, mais liée à elle par une relation de similitude, d’analogie ; comme le trop scientifique 6. Math. Élément ou ensemble des éléments d’un ensemble qui… etc

pour m’attarder sur II. Représentation mentale d’origine sensible.

 

Partant de là se laisser mener vers 1. Représentation mentale d’une perception ou d’une impression antérieure, en l’absence de l’objet qui lui avait donné naissance ; bercer en 2. Vision intérieure plus ou moins exacte (d’un être ou d’une chose) ; emporter par 3. Produit de l’imagination.

  1. IMAGE DE MARQUE. sera d’office éliminé.

 

J’attends

une IMAGE.

 

Au moment où se place cette phrase-image sur mon écran j’oublie le flux des autres

images-images et images-textes ;

hors de toute abondance : bandeaux spams flashes et clignotements

people hashtags news buzz

séries saisons combien bons plans j’en profite plus que deux offres sur notre site c’est maintenant ou jamais exceptionnel n’attendez plus cliquez vite pour découvrir

 

se forme cette étrange patience

isolée

 

surprenante et plutôt douce perspective.

 

Cette image mon image sera-t-elle liée :

 

à ma COMPLEXION 1. Ensemble des éléments constitutifs du corps humain du point de vue fonctionnel ; 2. Caractère, humeur ?

ma SENSATION 3. État psychologique à forte composante affective, généralement intense (distinct du sentiment par son caractère immédiat, passif, et par un caractère physiologique plus marqué). Émotion, impression ?

ou mon ÉTAT I. 1. Manière d’être (physique, intellectuelle, morale) de (qqn) ?

 

Lesquels de ses délicats RAMEAUX, au singulier 3. Subdivision d’une division en arbre ; ou RAMIFICATIONS, au singulier 1. Division en plusieurs rameaux, viendront prolonger mes nerfs (optiques) ?

Auxquels d’entre eux, d’une souplesse idéale, s’aboucheront mes veines ?

 

Sur quel TERREAU 3. Par métaphore, fig. Sol très fertile cette image prendra-t-elle racine, développera-t-elle en moi sa nécessaire ARBORESCENCE 4. (Abstrait). Littér. Développement luxuriant. ?

 

Une image me fait signe.

Je la vois.

Je la regarde.

Je la COMPRENDS I. 1. Contenir en soi en tant qu’élément constitutif.

 

D’où surgit l’image ?

 

De quelle lointaine CONCEPTION 2. Par ext. Action de concevoir, acte de l’intelligence, de la pensée, s’appliquant à un objet ?

 

À quelle mystérieuse CONFIGURATION, Géom. Disposition relative (de points), obéit-elle ?

 

Puis-je véritablement comprendre cette image sans la LIRE 5. Par anal. Déchiffrer (un système signifiant, un code) de manière à en maîtriser le contenu. II. Par métaphore et fig. 1. Déchiffrer, comprendre (ce qui est caché) par un signe extérieur ?

 

Cette image est-elle une PENSÉE II. 1. Une, des pensées. Phénomène psychique à caractère représentatif et objectif. Idée ?

 

Ou plutôt : une image de pensée ?

  1. grandpalais.fr

Accueil >Magazine>Images de pensées

Images de pensée

Acheter ce livre en ligne

29€

[icône œil non libre de droits] 2762 vues

Sur un cahier, sur un brouillon, en marge d’une lettre, sur une nappe en papier, voici des dessins esquissés, des schémas maladroits ou des tracés minutieux, qui tous traduisent l’essentiel : une pensée en train de naître, un surgissement qui contient déjà tout un univers spirituel. Darwin, Freud, Descartes, Goethe, Klee, Nabokov, parmi d’autres, ont laissé ces « images de pensée » témoignant d’une réflexion en marche, d’une parole encore informulée mais intensément présente. Ces images, pure expression d’un travail intérieur, n’ont pas été conçues pour être publiées. Les observer, comme le permet l’ensemble ici réuni, c’est pénétrer au cœur de ce qui est, peut-être, l’origine de la pensée.

 

au-cœur-de-l’origine-de-la-pensée

au cœur de

 

L’image est-elle à l’origine de la pensée

ou le contraire ?

 

Sur lemonde.fr Demain on sera peut-être capable de lire dans les pensées.

Une équipe de chercheurs japonais a créé une intelligence artificielle capable de transcrire des pensées en images/sur plusieurs sujets humains/Analysés en temps réel leurs cerveaux observaient des images ou devaient penser à des images/Par un procédé de scintigraphie cérébrale

 

Tt tt, pas question.

Dès maintenant m’exercer à :

– regarder un bonsaï en lui substituant simultanément un pot de géranium ;

– une paire de ravissants chaussons chinois illico transmués en charentaises.

Une image se construit-elle

à l’image d’un rêve ?

 

Est-elle RÉMANENTE I. 1. Adj. Vx ou littér. Qui reste, subsiste Permanent, persistant.

ou RÉMINISCENCE 1. Psychol. Retour à l’esprit d’une image dont l’origine (perception antérieure) n’est pas reconnue Mémoire, souvenir.

(1767, Diderot) Spécialt. Élément d’une création artistique, littéraire, inspiré par une influence, généralement inconsciente ; cette influence.

 

Comment s’inscrira-t-elle dans ma RÉALITÉ 2. Littér. La réalité, c’est l’âme (cit.25, Hugo)

Cour. La vie, l’existence réelle.

Ce qui existe en fait, par rapport à l’imagination ou la représentation par l’art. ?

 

Quelle part d’EXTRAORDINAIRE II. N.m. 2. Ce qui est étonnant, surprenant, admirable par sa rareté, sa singularité devra-t-elle contenir pour concurrencer toutes les autres, devenir en mon FOR INTÉRIEUR 2. (1635). Vx ou littér. Le tribunal intime de la conscience, un objet digne d’être répertorié ?

 

Les motifs d’une image longtemps regardée deviennent ceux de nos souvenirs —plus ou moins lointains :

– Le papier peint d’une chambre de jeune fille.

– La mort de la mère de Bambi.

– Un certain nombre de promenades à différentes époques dans différents jardins.

– Une porcelaine rococo surgie d’une collection enfantine.

– Un jeu fraternel.

 

(may the) five blessings

descend upon this home

(namely : longevity

wealth

health

virtue

and a natural death)

 

The box is similar sound to harmony

the bat the same sound to blessing

So this picture shows the five blessings

home and family smoothly.

Suitable for auspicious artwork.

Toute image me propose-telle son/un nouveau LANGAGE I. B. 2. Cour. Système ou ensemble de signes permettant l’expression et la communication, et que l’on compare au véritable langage humain ; 4. Fig. Manifestation de la nature ou de l’art, considérée comme un ensemble de signes déchiffrables ?

 

Comment l’appréhender ? Le traduire dans ma LANGUE II. 3. Utilisation individuelle du langage, façon de s’exprimer par le langage. Syn.: langage (II). La langue d’un écrivain.

— REM. Dans cette acception, langue est parfois abusivement employée pour style. ?

 

Face à toute image deux questions se posent à moi :

Que me donne-t-elle à voir ?

Je vois une VISION II. Une, des visions. Chose vue, perçue. 1. Ce que l’on voit, ce qui se présente à la vue Spectacle, vue. 3. Représentation imaginaire. 5. Image mentale Idée, image, de quelqu’un d’autre que moi — une deuxième personne — mais qui en cet instant devient la mienne.

 

Que désire-t-elle me dire ?

Alors désire à la troisième personne du présent apparaît.

En elle se loge le dire mais aussi les rides de l’eau, du ciel, d’étranges circonvolutions d’ailes, d’effluves, de nuages, de coques, d’un cerveau.

 

Car l’image fixe contient du temps —forcément passé, condensé, éclaté, projeté — mais subtilisé au fatras de notre oubli.

J’avais oublié que je n’aimais pas jouer aux petits chevaux.

Quand ai-je enfin compris comment une maquette de bateau pouvait entrer dans une bouteille?

À quel moment ai-je possédé cette tirelire éléphant décorée à l’indienne ?

 

Ensuite je détourne les yeux — puis-je me déprendre de cette image que je pensais comprendre?

Où (en) étais-je avant ?

 

Toute image non produite par moi me paraîtra EXOTIQUE [ɛgzɔtik] adj. et n. —1548, Rabelais, rare av. XVIIIe ; lat. exoticus, grec exôtikos  « étranger » ; rac. exô « en dehors ».

 

Je peux croire une image lisse

elle fourmillera de PLIS A. 1. Partie d’une matière souple (papier, étoffe…) rabattue sur elle-même et formant ainsi une double épaisseur.

(Dans lequel aura disparu le petit bronze bleu de la dynastie Han ?

Cet auspicious pattern : cheval galopant au-dessus d’une hirondelle ?

Evocation d’une légende ancienne

— la route est rapide/atteindre au sol une vitesse surpassant celle des oiseaux ?)

 

Je peux croire une image unique

par ses INFLEXIONS 3. B. (Abstrait) Modification dans l’orientation de qqch,

elle deviendra une SUITE  II. Ce qui suit, ce qui se suit. 6. (XIXe) Ensemble des gravures d’un ouvrage.  

(non loin de la série nous berçant tous :

Que se passe-t-il ? Que s’est-il passé ? Que se passera-t-il encore ?

Une image aujourd’hui peut-elle échapper à la loi des séries ?)

 

À moins qu’il ne s’agisse d’un TEST [tεst] n.m. — 1893, in Höfler ; mot angl. (1890) Spécialisation de test « épreuve psychologique », empr. à l’anc. franc. têt ou test, du lat. testum « pot de terre ».

Anglicisme.

  1. épreuve définie, « impliquant une tâche à remplir, identique pour tous les sujets examinés, avec une technique précise pour l’appréciation du succès ou de l’échec, ou pour la notation numérique de la réussite ; la tâche peut comporter une mise en œuvre soit de connaissances acquises (test pédagogique), soit de fonctions sensorimotrices ou mentales (test psychologique) » (Association internationale de psychotechnique).

 

À chaque élément de l’image, associez l’élément correspondant.

Ou

À l’aide des images précédentes, retrouvez les motifs absents dans les espaces laissés vacants.

Ou

À partir du nombre de cercles présents dans l’image, définissez leur commun multiple.

Ou

En fonction de leurs ornements, classez par ordre croissant les différentes valeurs du cercle.

Ou

En vous fondant sur l’observation des figures présentes dans l’image, éliminez l’intrus(e).

….

 

Il ne suffit pas de bouger, boire un litre et demi d’eau et consommer cinq fruits et légumes par jour : toute image fixe confère également à mon cerveau une nouvelle PLASTICITÉ 1. Qualité de ce qui est plastique. 2. Fig. Souplesse ; caractère de ce qui peut se déformer pour s’adapter.

 

Toute image fixe possède son propre mouvement.

Se MÉTAMORPHOSE-t-elle 3. V. pron. (XIXe) sens réfléchi. Changer de caractère, d’aspect. pour autant ?

 

Tournons-lui le dos, l’image mène sa vie.

Ce que nous avions vu disparaît, un autre aspect surgit : comment l’APERCEVOIR I. 2. Prendre connaissance de (qqch) par une perception distincte ?

 

Avons-nous-bien-vu-ce-que-nous-avons-cru-voir ?

 

Finalement que reste-t-il de cette image dans notre mémoire ?

Elle se diffracte, se morcelle, s’éparpille, se concentre toute entière en un détail

— dans un angle —

puis à nouveau se déploie, s’étend, reprend en nous possession de son espace.

 

L’image nous habite à notre manière.

Ses motifs évoluent selon notre état d’âme, ses lignes et ses couleurs.

Des feuilles et des branches deviennent animales, des objets quotidiens se muent en symboles, des animaux familiers en créatures de légende.

 

Du monde extérieur au monde intérieur, l’image transite.

De l’inconnu au connu, sans s’installer là : aussitôt saisie, à nouveau elle s’autonomise, s’étrangérise, laisse des blancs.

 

Toute image est une CHIMÈRE 1. Fig. Assemblage monstrueux ; 2. (1538) Littér. (ou langue écrite) Vaine imagination ; projet irréalisable.

Elisabeth Jacquet

Elisabeth Jacquet est auteure de littérature contemporaine. Chacun de ses livres prend sa forme en fonction du sujet traité – une soirée entre amis ; un catalogue de meubles décliné de manière affective et sentimentale ; la lecture ; le souvenir d’enfance ; la condition des femmes dans nos sociétés de consommation… Son ouvrage le plus récent, Mon mari et moi/Petite exploration conjugale, traite, à la manière d’un essai sentimental, du concept de mari. www.elisabethjacquet.fr

Jean-Baptiste Lenglet

Né à Nîmes en 1984, Jean-Baptiste Lenglet vit et travaille à Paris. Après avoir obtenu un Master Recherche en cinéma à Paris 3 – La Sorbonne Nouvelle, il rentre à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, où il soutient en 2017 une thèse de doctorat SACRe (« Horizons perdus : comment le cinéma expérimental et la sculpture ouvrent à l’installation »). Jean-Baptiste Lenglet a montré son travail dans plusieurs expositions en France et à l’étranger. Il est co-fondateur du centre d’art « Virtual Dream Center » – www.virtualdreamcenter.xyz