c.e.l.a (cadavre exquis littéraire et artistique) est la petite soeur de 7×7, une revue née en 2015 aux Etats-Unis, crée par Amy Bonnaffons et Axel Wilhite. Variation sur le thème du cadavre-exquis, elle place un auteur et un artiste face à face pour construire une histoire à quatre mains. Durant quinze jours, il leur est proposé d’échanger quotidiennement textes et images, à tour de rôle. Les créations s’inspirent et se répondent alors, jusqu’à construire des micro-récits imagés, à la croisée de deux univers. Arpentant l’intervalle entre l’écriture et l’art, la version française de la revue, c.e.l.a, poursuit ces échanges et proclame la reprise de la conversation !

Un.e artiste visuel.le et un.e écrivain.e sont invité.e.s à dialoguer pendant 14 jours. Chaque jour, l’un.e des deux envoie une image ou un texte, selon son medium de prédilection. Le lendemain, à l’autre de rétorquer. Les productions s’inspirent, se répondent, et parfois s’entremêlent, dans un mouvement de conversation spontané.

Photographe, architecte, plasticien.ne, auteur.e, écrivain.e du dimanche ou poète.sse maudit.e, cette revue propose un espace d’expression inédit à ceux qui souhaitent créer en bonne compagnie.

N’hésitez pas à postuler seul.e ou en binôme, en envoyant un mail à candidature@cela.paris

Si vous souhaitez participer, envoyez-nous un mot doux à candidature@cela.paris avec une brève présentation, ce pourquoi vous souhaitez participer (300 mots env.) et :

– pour les auteur.e.s : textes ou extraits de 500 mots minimum. – pour les artistes visuel.le.s : un portfolio de trois pages légendées.

– ET/OU vous pouvez joindre une proposition pour le premier jour de c.e.l.a 

Vous pouvez postuler seul.e ou en binôme. S’il y a un.e artiste ou un.e écrivain.e dont vous appréciez le travail, que vous ne connaissez pas encore, et avec qui vous souhaiteriez collaborer, nous pouvons le.la contacter pour vous.

Milena Charbit est architecte. Après avoir exercé en agence elle s’est tournée vers des activités artistiques. Elle a notamment assuré le commissariat de l’exposition Iles de la Seine au Pavillon de l’Arsenal, en 2016, dont elle a signé le catalogue. Egalement chercheuse, elle contribue régulièrement à des revues, expositions et séminaires. Milena est une grande curieuse. Son regard est acéré, et son approche de la vie, sensible. Elle aime les petites choses qui vous collent, qui vous hantent et finissent parfois même par vous rendre fou. C’est la matière première de son art et de ses réflexions. 

Salomé Burstein est une jeune commissaire d’exposition. Ses premières amours vont au théâtre, à la philosophie et au cinéma. Actuellement, elle écrit sur l’ennui du spectateur, dans le cadre d’études à l’EHESS de Paris. En parallèle de ces dernières, Salomé a travaillé dans plusieurs galeries d’art, sociétés de production de cinéma et pour la plateforme curatoriale Council. Elle a également contribué à fonder le festival pluridisciplinaire Feÿ – Rencontres d’arts. Rigueur toujours, Salomé est une passionnée à tendance hyperactive, qui ne laisse rien au hasard. 

Irma Barda est une ancienne architecte aujourd’hui reconvertie en psychologue d’orientation analytique. Auscultant tout ce qui relève de la mise en récit, des narrations d’identités et fables personnelles, elle a travaillé en institution auprès de personnes en demande d’asile pendant près d’un an. C’est notamment ce qui lui a inspiré un travail sur la confrontation des « récits de soi » dans des situations post-traumatiques. Irma aime analyser les formes de langages et ce qu’elles révèlent de nous. Alerte, sensible et perspicace, elle a l’oreille toujours tendue, l’œil aiguisé et le regard doux.

Milena Henochsberg est une jeune productrice de cinéma. Elle aime pour les récits, les images et la juxtaposition des deux jusqu’à les faire bouger sur un écran. Philosophe de formation, elle se passionne notamment pour l’art de la conversation. C’est donc tout naturellement qu’elle aime à dialoguer, et plus encore, à débattre. Petite mais coriace, si elle n’est pas fourrée dans une salle obscure, vous la trouverez au comptoir d’un bar, une bière dans une main, un stylo dans l’autre, à pratiquer l’art de la rature. 

Phil Enzler : Graphiste.
Yorgo Tloupas : Graphiste du logo.
Tanguy Perodeau : Web-design.
 
© Tous droits réservés cela.paris – 2019